Mode,  Santé / bien-être

Les raisons du port des sabots medicaux

L’un des équipements sanitaires les plus indispensables et importants demeure le sabot médical. Cette chaussure semble exceptionnelle et possède quelques caractéristiques qui la rendent appropriée au domaine sanitaire. Alors, pourquoi porter exclusivement des chaussures médicales en tant que membre du personnel soignant ? Comment bien choisir une telle chaussure ? Lisez ce présent article afin d’en savoir plus sur le sujet.

Pour l’hygiène et la sécurité

À l’hôpital, pendant toute une journée de travail, les chaussures médicales des agents de santé regorgent de transpiration. Or, tout professionnel de santé, notamment une sage-femme ou un laborantin, est en contact avec une pluralité de liquides chimiques susceptibles de nuire à sa santé. Du coup, la sage-femme a l’obligation de nettoyer ses chaussures d’hôpital pour pouvoir enlever les microbes et autres substances nuisibles. Du coup, les chaussures médicales telles que les sabots médicaux constituent une excellente option pour la sécurité de ses pieds et de tout son corps.

En outre, le sabot médical est l’une des chaussures médicales les plus hygiéniques et qui garantissent le maximum de sécurité aux professionnels de la santé. Que ce soit un homme ou une femme. En effet, le sabot de bloc semble très résistant, facile à laver après une journée de travail. D’autant plus qu’il est possible de mettre les sabots de bloc dans une machine à laver sans abîmer la semelle.

Par ailleurs, porter les sabots comme chaussures médicales de travail, c’est assurer sa protection et sécurité contre les glissements. Et empêcher ses pieds de traîner dans certains liquides. De même, toujours pour votre protection, il existe des sabots médicaux qui sont antistatiques. De ce fait, pour plus de protection, ils réduisent l’électricité entre le professionnel de santé et son milieu de travail.

Pour plus de confort

Hormis la sécurité et la protection, le sabot médical procure assez de confort, notamment au pied, du professionnel de la santé. En effet, les chaussures médicales sont conçues dans les normes médicales afin de laisser respirer les pieds de l’utilisateur. Composées de semelles amortissantes, ces chaussures sont idéales pour soutenir votre dos, vos articulations, votre talon et vous apporter le confort optimal nécessaire. Pour plus de confort dans la sécurité, il existe particulièrement des sabots disposant de semelle anti-fatigue.

Ensuite, un sabot médical ou de bloc a la particularité d’être plus léger et souple qu’une simple chaussure ordinaire pour homme ou femme. Ce qui permet au pied d’être à l’aise et détendu durant toute la journée. Cela vous évite d’avoir également des crampes aux pieds. Dans le secteur médical, il existe des « chaussures baskets de sécurité médicale ». Celles-ci maintiennent confortablement le pied ou la cheville et veille à la protection de la plante du pied lors des marches.

Pour la conformité avec les exigences médicales

Les sabots sont éligibles aux différentes contraintes relatives au domaine médical et surtout aux tâches des professionnels sanitaires. Comme les infirmiers, les médecins et sages-femmes. En plus d’être très en harmonie avec les blouses, le sabot est disponible en différents motifs.

Les semelles des chaussures de bloc contiennent des talonnettes afin de réduire au maximum les problèmes de fatigue musculaire et de courbatures. Certains de ces sabots sont en bois ou cuir. Le sabot médical en cuir semble ergonomique et approprié aux pieds sensibles. Quant à la chaussure de bloc opératoire avec semelle en bois, elles favorisent la circulation vasculaire.

En matière de critères de choix, il est important de considérer le prix à part les paramètres de praticité du sabot. Le prix moyen à prévoir pour acquérir une telle chaussure est 30 euros.

Somme toute, les sabots médicaux sont particulièrement destinés aux spécialistes de la santé dans l’exercice de leurs fonctions. Ainsi, ils ne sont pas à porter en dehors de l’hôpital et des heures de travail au risque de transporter des microbes à l’extérieur.